Double pêché !

La gourmandise s’associe à la curiosité ! j’ai expérimenté cet été une initiative originale de l’office du Tourisme de Gijón, ville de la province espagnole des Asturies. 
Il s’agit, moyennant l’achat d’un carnet de tickets, de vous lancer à la découverte de la ville à travers des spécialités pâtissières. 
La gourmandise, voilà un moteur original pour vous lancer à la découverte d’une ville, en vous incitant à pousser vos pas dans des quartiers plus éloignés du centre où vous n’auriez pas eu d’autre raison de vous rendre. Vous pourrez ainsi apercevoir un immeuble non signalé sur les guides, ou vous plonger dans la vie quotidienne d’un quartier, un peu plus loin de l’agitation touristique du centre historique ou des plages. 
C’est ce qui m’a plu dans cette formule, avec un autre point important qui est le respect absolu de la liberté du touriste qui va à son rythme, choisit ses pâtisseries et utilise ses tickets comme bon lui semble. Il peut même reprendre la même si elle l’a particulièrement séduite ou s’il veut la partager avec quelqu’un. Rien n’est imposé, il suffit juste de se laisser guider par sa curiosité et sa gourmandise !  
Cette démarche fait écho à la réflexion initiée par Boris Maynadier sur la stratégie culinaire des villes. L’office de Tourisme de Gijón développe également une autre offre qui permet de mettre en avant la créativité des chefs asturiens. Un peu plus cher, un peu plus classique dans la démarche… en ce début de vacances, je ne l’ai pas testée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *